Chapitre 2 : X

 

Pour son « Chapitre 2 : X », le collectif précise son vestiaire, l’étoffe, et se concentre sur des points importants : intensifier l’identité du collectif et développer sa production. Il s’est ainsi donné les moyens de sérigraphier et confectionner ce chapitre au sein de son atelier. La collection est composée de 14 pièces aux coupes épurées, déclinées dans 4 motifs mettant en exergue les collaborations.

Elle s’inscrit dans la continuité de la première collection: un questionnement sur un vestiaire contemporain, essentiellement masculin. Au travers de pièces coupées en taille unique, les vêtements oversize explorent l’enveloppement du corps, tant féminin que masculin. La propriété des pièces se perd, se transforme... un hoodie devenu trop grand est désormais manteau, un manteau se transforme en robe, une robe devient un maillot de corps... L’expérimentation devient une attitude. La silhouette est ensevelie, enveloppée par les vêtements, tellement emballée que la superposition crée un nouveau corps.

Les collaborations à cette collection : les motifs de Cynthia Cenallemord et Pierre Benoît qui viennent compléter, parfois interférer avec l’univers du studio. Les accessoires de Camille et Orestes et les sacs de Noix de Coquette finalisent les silhouettes. Pour la campagne et le lookbook, Martin Cramatt propose une esthétique radicalement différente, mais cohérente avec celle du « Chapitre 1 : l’identité ». Enfin, l’œil de Spitzhorn capture et finalise la globalité de ce long projet.