Chapitre 1 : L'identité

 

6h30 le réveil sonne - ouvrir les yeux - scruter le plafond - respirer profondément - se lever - lancer le café - attraper une tranche de pain - la beurrer - le café est prêt - tremper sa tartine - manger - boire - se laver - s'habiller - se coiffer - enfiler sa parka - attraper sa paire de basket - sortir - fermer la porte à clefs - prendre le bus - 8h15 pointer - arriver dans le vestiaire - retrouver ses collègues – ouvrir le casier - passerson uniforme - un pantalon - une chemise - un sweat - une blouse - une paire de chaussures adapter – claquer la porte du casier- sortir du vestiaire - rejoindre d'autres collègues - 8h30 début du travail -remonter ses manches-  contrôler ses outils - crayon à papier - aiguilles à tricoter - ciseaux - craies - mains - allumer les machines - tracer - découper - assembler - tracer - avoir le coeur a l'ouvrage - découper - assembler - tracer - découper - assembler - 12h00 pause déjeuner - enlever sa blouse - discuter - faire chauffer son plat - souffler sur sa fourchette - manger - sortir - fumer - remettre sa blouse - 12h45 changer de poste - plier - emballer - envoyer - plier - emballer - envoyer - plier - emballer ... 18h00 fin du travail - rentrer chez dans le vestiaire - se changer - enfiler un jeans - un t-shirt - mettre un gros pull - chausser ses baskets - prendre sa parka sous le bras - refermer son casier - souhaiter une bonne soirée - 18h30 rentrer chez soi - mettre la clef dans la serrure - la tourner - jeter ses baskets - l'embrasser - le prendre par la main- filer a cette soirée - commander un verre – boire-  danser un peu- boire- être beau -  observer - commander un dernier verre- prendre le bus de nuit- ouvrir la porte- allumer la télé - s'endormir à moitié - éteindre la télé ,se mettre au lit - faire l'amour - respirer - fermer les yeux ,s'endormir - 6h30 - ...

 

Suite à l'invitation à participer au dernier défilé du collectif "l'Usine" (Neuchâtel, Suisse), nous avons présenté une pré-collection de 8 silhouettes. Elle pose les fondations du collectif. Ligne directrice, concept et éthique de travail se sont construits et développés autour de cette collection manifeste. Nous avons décidé de proposer un vestiaire prêt-à-porter pour habiller une personne X, sans distinction de sexe. Cette pré-collection est donc majoritairement unisexe et puise ses inspirations dans les basiques d'une garde-robe quotidienne : jean, T-shirt, manteau, sweat, chemise, baskets et vêtement de travail. Le choix des matières, comme le coton, est donc prédominant dans cette collection; nous utilisons la couleur bleue pour conserver l’esprit du vêtement de travail. Nous avons imaginé, comme toile de fond, un manifeste qui décrit, par ses actions, la journée de cette personne. Ce manifeste peut se diviser en quatre moments : le réveil, la matinée, l’après-midi et le soir. Deux silhouettes correspondent à chacun de ces moments précis de la journée. Soucieux d'apporter un regard neuf sur notre travail, nous avons invité Manon Wertenbroek, photographe, pour une carte blanche, afin de créer l'identité de notre première campagne, une série de 8 images qui met en avant différentes pièces, tout en puisant son inspiration dans un univers propre à la photographe. L'esprit très pictural de ces photos appuie l'uniformisation des personnages que nous recherchons. Dans la continuité de cet élan, nous avons choisi de collaborer sur le lookbook, plus classique, qui reprend en toile de fond l'idée globale des photos de la campagne.